Pourquoi investir dans l’immobilier à Bordeaux ?

Dans une société où il accueille une part considérable des investissements, la rentabilité du secteur immobilier n’est plus à prouver. Vous projetez investir dans l’immobilier en France et vous recherchez une destination fiable ? Capitale de la Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux présente des arguments qui pourraient vous séduire.

Une ville aux multiples atouts

Reconnue comme la meilleure ville où il faut investir en France, Bordeaux se positionne sans aucun doute, comme l’option la plus sérieuse pour votre projet d’investissement. D’abord, sur tout le territoire français, aucune ville n’égale Bordeaux en termes de progrès démographique. La métropole enregistre en effet, un taux de croissance unique de 2,4% l’an, des chiffres qui devraient, selon les estimations, atteindre la barre des 3% dans un futur proche. Ensuite, Bordeaux est une destination où l’économie se porte comme un charme. Occupant la première loge en matière de création d’entreprise, la métropole ne cesse d’attirer les investisseurs au nombre desquels figurent de gros morceaux comme Dassault Aviation et Bouygues. De plus, grâce ses multiples établissements d’enseignement supérieur, Bordeaux connaît une forte concentration estudiantine. Enfin, si elle arrive encore en tête sur le plan immobilier avec un mètre carré pouvant être cédé à plus de 3000€, Bordeaux est une ville en pleine mutation avec des travaux d’urbanisation très avancés (construction de ponts, de lignes de tramway notamment). Vous pouvez en savoir plus sur ce site.

La loi Pinel à Bordeaux

Compte tenu des avantages qu’elle offre en matière d’investissement immobilier à Bordeaux, la loi Pinel mérite qu’on s’y intéresse avant de passer à l’action. Conformément à ce dispositif légal, vous avez droit à une forme d’exonération fiscale partielle à l’achat du bien immobilier. Il s’agit d’un avantage fiscal destiné à évoluer selon certaines conditions. Par ailleurs, pour profiter de cette faveur de la loi, vous devez mettre en location le bien pour une durée minimum de 6 ans. À